Under leaves

  • Type d’appli

    Jeu d’observation

  • Age idéal

    A partir de 4 ans (avec de l’aide) – A partir de 7 ans en solo – tout âge ensuite ! 

  • Année de parution ou de finalisation

    2017

‎Under Leaves
Prix: 2,49 €
Under Leaves
Prix: 1,99 €
  • Educatif

    ★★★☆☆

  • Amusement

    ★★★★☆

  • Graphisme, son et animation

    ★★★★★

  • Sécurité

    ★★★★★

  • Ergonomie

    ★★★★☆

  • Originalité

    ★★★★☆

Des trésors cachés sous les feuilles, les cristaux, les herbes rouges ou les coraux

  • Auteur·e de l’article

    Laure Deschamps

  • Dernière mise à jour de l’article

    Septembre 2019

Il s’en cache des choses dans le monde d’Under leaves,  sous les feuilles automnales, dans le fouillis luxuriant de la forêt tropicale, sous les herbes rouges de la savane, dans les coraux bleutés des fonds marins ou dans les cristaux de la banquise !

A la recherche de petits trésors

Les animaux qui peuplent ces zones naturelles vont inviter vos enfants à chercher pour eux : 8 petits poissons pour l’ours polaire, 13 papillons pour le caméléon, 10 oursins pour la tortue bleue, 12 fleurs étoilées pour le bébé fourmilier ou encore 7 vers dorés pour la hérissonne. En voilà un grand travail qui s’annonce car les trésors recherchés se fondent drôlement dans le décor.

Un beau jeu de patience

On joue dans vint-neuf grands tableaux qui correspondent à des zones présentées sur une planisphère. La mer, la jungle, la banquise, la savane ou la forêt, : l’appli nous invite à explorer le monde.
Le jeu est toujours le même et s’avère parfois ardu : il faut écarquiller les yeux et s’y mettre à plusieurs pour repérer les petits éléments cachés dans les coraux ou glissant le long des lianes d’Amazonie. Cependant, en réussissant un jeu de taquin – il faut reconstituer le nom de l’application – on accède à une aide qui nous mène vers un élément non encore trouvé. Et une fois qu’on a réussi à identifier tous les éléments demandés, une animation trés légère s’enclenche.
Voici un bien joli jeu de patience, agréable à l’œil mais aussi à l’oreille, bercée par les frémissements de la forêt nocturne ou les pépiements d’oiseaux.