Petites choses

Petites choses

‎Petites Choses
Prix: Gratuit
L'application n'a pas été trouvée dans la boutique. :-(
  • Educatif

    ★★★☆☆

  • Amusement

    ★★★★★

  • Graphisme, son et animation

    ★★★★★

  • Sécurité

    ★★★★★

  • Ergonomie

    ★★★★☆

  • Originalité

    ★★★★★

Une balade poétique et musicale pour les tout-petits

  • Auteur·e de l’article

    Laure Deschamps

  • Date de publication de l’article

    25/04/2014 – Dernière mise à jour : 01/04/2020

Petites choses est une grande application, belle, douce, adaptée réellement aux plus jeunes utilisateurs de tablettes. Dans un univers poétique et musical, les enfants sont invités, au cours d’expériences ludiques, à délivrer un oiseau-lyre. Un travail de créateur plutôt génial.

L’oiseau-lyre 

J’ai découvert l’oiseau-lyre de Prévert. Vos enfants peut-être ont appris à l’école ce poème où l’enfant appelle l’oiseau à le sauver, à jouer avec lui, à fuir la salle de classe austère pour chanter et écouter la musique.
Dans « Petites choses », c’est l’oiseau qui appelle les enfants. Enfermé dans une cage, y voletant doucement en musique, il les invite à le délivrer. C’est l’occasion pour les enfants de traverser une ville dessinée avec douceur. Sept jeux cachés derrière les fenêtres, la petite voiture jaune, ou les fleurs, les y attendent.

Une application harmonique

Replacer sur un piano des touches égarées, aider des feuilles d’arbres colorées à s’envoler, transformer la cacophonie de vieilles voitures en mélodie jazzy, offrir des fleurs à une jeune femme capricieuse, jouer à un mémo de fenêtres, transformer les gouttes de pluie en notes de musique et trouver les bonnes ondes du violon. C’est magnifique… du même nom que l’éditeur.

Une fois les jeux réalisés et les clés ainsi débloquées, on ira délivrer notre oiseau lyre. Il s’envolera alors en musique dans la ville. Et ce farceur d’oiseau ira se poser au hasard, sur un toit ou un réverbère. Dans les réglages de l’application, vous pourrez réinitialiser les jeux afin qu’un autre petit connaisse la même expérience de jeu et s’emploie à trouver les clés pour délivrer son oiseau.

Découverte sereine

Cette belle application est l’oeuvre de Benjamin Gibeaux, et fait suite à un court métrage, Les petites choses de la vie, bien plus mélancolique que l’application. L’auteur explique d’ailleurs que ce court métrage est « une parabole poétique évoquant le deuil » mais « qui peut aussi être appréciée comme une histoire naïve et légère ». Je vous invite à le visionner d’abord puis ensuite avec vos enfants, à partir de 5/6 ans.
Nous sommes dans la douceur, la lenteur propre à la découverte sereine, un univers rare adapté aux très jeunes enfants à partir de 18 mois, comme dans un autre style peut le proposer Fiete.

Petites choses fait écho au poème de Jacques Prévert et devrait figurer dans toute bonne bibliothèque d’applications Jeunesse :

Mais voilà l’oiseau-lyre
qui passe dans le ciel
l’enfant le voit
l’enfant l’entend
l’enfant l’appelle:
Sauve-moi
joue avec moi
oiseau!
Alors l’oiseau descend
et joue avec l’enfant